L’actu

La CFDT en action auprès des salariés des Toutes Petites Entreprises dans le Comminges

  • décembre 2016
  • Posted By Patricia MARTIN
  • 0 Comments

La CFDT qui se « targue » d’être le syndicat des TPE, à réuni mercredi 30 novembre, une trentaine de salariés salle « Joseph-Abadie ». Avant cette rencontre elle a organisé un « point presse » en présence de Grégory Martin, Secrétaire Générale de l’Union Régionale Midi Pyrénées, Johnny BARRA, candidat TPE issu du Comminges, Régis Villepontoux, Responsable régional de la campagne TPE CFDT, Thierry Lataste, animateur de Campagne régional, ainsi que les locaux de l’étape, Bernard Loubet le secrétaire de l’Union Locale, Progreso Delgado, Maïté Gasulla et Gilles Deneys.

Pour la CFDT, il s’agissait d’expliquer les enjeux des futures élections pour les salariés des TPE pour lesquelles tous les salariés des entreprises de moins de 11 salariés vont être amenés à voter entre le 30 décembre et le 13 janvier 2017. Une élection qui a été reportée d’un mois environ suite à un imbroglio judiciaire.

Comme l’a expliqué Grégory Martin, ce vote sera suivi de la mise en place des Commissions Paritaires Régionales Interprofessionnelles, comportant 10 représentants des salariés et 10 des employeurs, les organisations syndicales étant représentées au prorata des suffrages obtenus.

Les représentants de la CFDT ont expliqué les enjeux majeurs de cette élection puisque ces commissions permettront de débattre, à l’échelle de la région, sur diverses questions :

Ainsi, les CPRI devront-elles donner aux salariés et aux employeurs tous les renseignements et conseils sur les dispositions légales ou conventionnelles utiles à leur situation.

Elles devront fournir aussi des informations, débattre et rendre un avis sur les questions spécifiques posées aux très petites entreprises et à leurs salariés. Ces questions pourront concerner l’emploi, la formation, la santé au travail, les conditions de travail ou encore l’égalité professionnelle.

Elles faciliteront, également, en accord avec les parties, la résolution des conflits, individuels ou collectifs, survenus et n’ayant donné lieu à aucune saisine de juridiction. Les représentants pourront aussi avoir accès aux entreprises, sur autorisation de l’employeur.

Enfin, elles auront pour rôle de faire des propositions en matière d’activités sociales et culturelles, une demande forte des salariés des TPE et de la CFDT.

Avec une trentaine de personnes réunies, issues des petites entreprises locales dont plusieurs salariés du particulier employeur (employées de maison) et des assistantes maternelles, l’Union Locale CFDT du Pays de Comminges a, de nouveau, apporté la démonstration que le mot proximité n’est pas un vain mot pour cette organisation syndicale et qu’elle se pose, aujourd’hui, dit Thierry Lataste, « comme la vraie alternative syndicale ».

Parler vrai, être à l’écoute, accompagner les salariés, voilà la marque de fabrique de la CFDT comme l’a souligné aussi Bernard LOUBET.

A la question : pourquoi voter pour la liste de candidats CFDT, Johnny BARRA répond en affirmant que « c’est parce que la CFDT est force de proposition, qu’elle est à l’écoute des salariés et qu’elle a choisi des candidats qui  ressemblent aux électeurs ».

Ces candidats, que les salariés auront élus, pourront également faire des propositions qui auront du sens et répondront aux préoccupations principales de cette frange importante de salariés puisque environ 9000 électeurs sont inscrits en Comminges.

Union Locale  de Saint-Gaudens
05.61.89.69.98

réu St gaudens 301116

Comments