L’actu

SANOFI : le parcours du combattant !

  • juillet 2013
  • Posted By didier bonifaci
  • 0 Comments

« Nous demandons, comme la Direction de Sanofi s’y était engagée auprès du Ministère du Redressement Productif, que la Direction de Sanofi s’engage par écrit dans le premier Chapitre du Livre I à ne procéder à aucun licenciement et à ne recourir qu’à des mesures volontaires exclusivement ».

à qui le tour

18 juillet 2013

Négociations toujours sous tension !

Premières réponses de Philippe Monteyne aux revendications des organisations syndicales sur le projet de réorganisation

OUI :

Toulouse fera partie intégrante du Hub France

L’« Open Innovation » est inscrite comme un des principes directeurs de la réorganisation

Le Hub France sera au service de la R&D Monde – cela aura un fort impact pour le site de Montpellier

Le projet de salariés montpelliérains sur l’audition sera soutenu

 

NON :

 A la tenue de la réunion tripartite comme l’a demandé le Ministère du Redressement Productif, le 17 mai à Toulouse

 Au maintien des activités (et les salariés) des Anti-Infectieux à Toulouse jusqu’à ce que le bâtiment d’accueil à Gerland soit terminé

 Au maintien des activités Tuberculose et Maladies Négligées à Toulouse et des collaborations avec des unités de recherche publiques toulousaines

 

** Nous porterons à nouveau ces revendications avec force et determination **

Comme par hasard, les réponses négatives concernent surtout Toulouse….

Sont à étudier :

 Accompagnement par Sanofi du « BioParc » proposé à Montpellier, en particulier avec les fonctions support nécessaires

 Des postes libérés par des départs volontaires à Paris pourraient être convertis en postes de développement à Montpellier, en veillant à ne pas déséquilibrer les sites de région parisienne

 Des postes de managers de projet en recherche seraient créés en France, comme ils existent déjà à Francfort

Des positions venant des Anti-Infectieux seraient intégrées dans la plateforme technologique de Toulouse

Des activités de phase IV, actuellement sous-traitées, pourraient être ré-internalisées

 

De nombreuses provocations de la direction entravent les négociations

Alors que la négociation sur les mesures d’accompagnement (livre 1) n’est pas engagée, la Direction a envoyé une note à l’ensemble des salariés de SAR&D, en amont de la réunion de négociation des 16 et 17 juillet, annonçant les grandes lignes des mesures envisagées. Mal lui en a pris : aucun des points qu’elle avance n’a été abordé ce 17 juillet !

Devant tant de mauvaise foi, la CFDT SAR&D a interpellé la Direction de Sanofi en France et lui a fait part de ses doutes sur la volonté réelle de la RH de SAR&D de mener à bien cette phase de négociation.

Comme si cela ne suffisait pas, le jour même de la réunion de négociation sur le projet de réorganisation, ce 16 juillet, les salariés de Toulouse ont reçu une note de nomination des responsables des futures plateformes, alors que ce projet sera ouvert à la négociation en septembre !!!

Comment les salariés peuvent-ils comprendre que leurs représentants négocient sur des sujets que la Direction semble avoir entérinés puisqu’ils sont largement communiqués ? Comment pouvons- nous avancer dans un climat aussi délétère ? Où est la négociation franche et loyale promise par C.Lajoux?

Les provocations ont continué lors des discussions avec cette remarque de M. Laforge « vu le niveau des questions, on peut s’interroger sur la pertinence de ces négociations » : on s’adapte à nos interlocuteurs…

La direction refuse toujours de répondre à notre demande d’engagement de 5 ans minimum pour les 5 sites R&D

 

La CFDT a exposé ses principales revendications sur les unités à l’ordre du jour de cette deuxième journée sur le projet de réorganisation

Les unités concernées étaient :

Maladies Vasculaires & Fibrose, Biothérapeutiques, LGCR, DSAR et CSO.

Nos principales revendications :

 Réévaluer les besoins en postes dans toutes les entités pour une adéquation des effectifs et des expertises avec les missions et la charge de travail

Renforcer les supports administratifs dans toutes les entités Renforcer la position de centre stratégique de développement du site de Montpellier, notamment avec la localisation du responsable du Développement Chimique France sur ce site

 Intégrer la plateforme technologique prévue à Toulouse dans les équipes dirigeantes des plateformes LGCR et DSAR en France

Demander à la Direction de s’engager à accompagner les projets collectifs portés par des salariés

Anticiper des besoins en formation

 

Nous avons contesté l’utilisation de l’outil Actime pour évaluer l’affectation des tâches entre recherche et développement dans certains services

Livre I : Mesures d’accompagnement

Les quatre Organisations Syndicales représentatives de SAR&D ont débuté cette négociation par une revendication commune :

« Nous demandons, comme la Direction de Sanofi s’y était engagée auprès du Ministère du Redressement Productif, que la Direction de Sanofi s’engage par écrit dans le premier Chapitre du Livre I à ne procéder à aucun licenciement et à ne recourir qu’à des mesures volontaires exclusivement ».

Pendant plus de 3 heures houleuses, nous avons tenté de faire inscrire ce principe dans le futur Livre I. A plusieurs reprises, la Direction nous a menacés de rompre les négociations et de revenir avec sa « solution finale »en septembre. Pour elle, l’engagement auprès de l’Etat ne représente rien : c’est inacceptable ! 

Au terme de cette réunion, et malgré de nombreuses modifications, la Direction refuse d’intégrer, par écrit, dans le Livre I un engagement réel de résultats et accepte de s’engager seulement sur les moyens. Elle estime que ce point est ouvert à la négociation et pourra être modifié une fois que l’ensemble des revendications sur le Livre I seront connues.

Le détail des mesures d’accompagnement n’a donc pas été abordé. 

La CFDT a rappelé son attachement à cette négociation primordiale, dans les mois à venir, et à sa future implication lors des réunions de septembre. L’ambition de la CFDT SAR&D sur les mesures d’accompagnement dépasse l’épaisseur des chèques et les limites d’âges. Nous regrettons le blocage systématique de certains membres de la Direction, et des propos choquants et malvenus (solution finale) alors que de nombreux salariés sont dans la souffrance et l’incertitude pour leur avenir.

Calendrier et thèmes des prochaines réunions de négociations

3 septembre

Plateforme technologique Toulouse

Plateforme Recherche Toulouse

Access Platform Strasbourg

Sciences Translationnelles

Clinical Supplies

Qualité R&D

Stratégie et Innovation

 

4 et 18 septembre matin : mesures d’accompagnement

17 septembre

Affaires Médicales Administration & Management / Program Management et Planning

Plateformes F Support Toulouse

Finance

Achats

IS / GIS

Communication

RH

Sites R&D

 

La CFDT est à votre écoute pour préparer la suite de ces négociations. N’hésitez pas à nous contacter.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>